Picto gestionnaire de syndic

Comment administrer une centrale VIGIK® ? Quels sont les paramètres modifiables ?

Comment ajouter ou supprimer des autorisations d’accès moi-même ?

Une fois l’installation de votre système de contrôle  d’accès réalisée, vous êtes en mesure d’ajouter, de modifier, de consulter ou de supprimer les autorisations des services VIGIK® dans la centrale ; ces opérations peuvent nécessiter que vous disposiez du manuel utilisateur de votre contrôle d’accès  VIGIK® Comment faire si je ne dispose pas des informations et/ou moyens pour administrer mon contrôle d’accès ?

Peut-on modifier des jours et fenêtre horaires autorisés sans changer le matériel ?

Les centrales électroniques VIGIK® sont programmées pour autoriser l’accès des opérateurs dans des fenêtres horaires définies (dans la carte service ou en usine pour les services préprogrammés). Toutefois, et sous réserve de respecter les autorisations légales ou accords particuliers, il est possible de limiter l’amplitude de ces fenêtres horaires au niveau des centrales. De même, un opérateur peut choisir de réduire cette amplitude via ses badges.

À noter qu’il est également possible de modifier les jours d’accès (les fenêtres horaires s’appliquent à tous les jours sélectionnés). La copropriété ou le bailleur a donc la possibilité de réduire ou d’étendre les fenêtres horaires et les jours d’accès des opérateurs et prestataires de services.

Toutefois, l’article L.111-6-3 du code de la construction et de l’habitation rend obligatoire l’accès aux parties communes des opérateurs. Si vous choisissez de ne pas équiper un immeuble du système VIGIK®, vous avez l’obligation juridique de trouver une alternative pour garantir l’accès de ces opérateurs. Certains opérateurs ne sont pas tenus d’accepter de solutions spécifiques. Ainsi, La Poste n’accepte pas de badges résident de digicodes ou de clés.

Dernière mise à jour : il y a 81 jour(s).
  • Cette réponse vous a-t-elle aidé ?
  • Oui   Non
Merci pour votre réponse et bonne navigation.
Merci de nous le faire savoir.


Pas de commentaires